L'emploi a connu une croissance de 35 000 en octobre, et le taux de chômage a augmenté de 0,1 point de pourcentage pour s'établir à 6,3 %. La hausse de l'emploi observée au cours du mois est attribuable à une augmentation de l'emploi à temps plein (+89 000), alors que le nombre de personnes travaillant à temps partiel a diminué (-53 000).  
Par rapport à 12 mois plus tôt, l'emploi a enregistré une hausse de 308 000 (+1,7 %), sous l'effet de l'augmentation de l'emploi à temps plein de 397 000 (+2,7 %) et de la baisse du nombre de personnes travaillant à temps partiel de 89 000 (-2,5 %). Au cours de la même période, le nombre total d'heures travaillées a augmenté de 2,7 %.
 
Le taux de chômage a enregistré une tendance à la baisse au cours de la période de 12 mois ayant pris fin en octobre, diminuant de 0,7 point de pourcentage.
 
Faits saillants
En octobre, l'emploi a augmenté chez les jeunes âgés de 15 à 24 ans, alors qu'il a peu varié chez les personnes du principal groupe d'âge actif (de 25 à 54 ans) et chez celles de 55 ans et plus.
 
La hausse la plus prononcée a été observée au Québec, suivi de l'Alberta, du Manitoba, de Terre-Neuve-et-Labrador et du Nouveau-Brunswick. Parallèlement, l'emploi a baissé en Saskatchewan.
 
L'emploi s'est accru dans plusieurs secteurs, et les hausses les plus prononcées ont été observées dans les « autres services », la construction, l'information, la culture et les loisirs ainsi que l'agriculture. L'emploi a diminué dans le commerce de gros et de détail.
 
Le nombre d'employés du secteur privé a augmenté en octobre, tandis que le nombre d'employés du secteur public et le nombre de travailleurs autonomes ont peu varié.
 
Le nombre de jeunes en emploi ou à la recherche de travail augmente
En octobre, le nombre de jeunes âgés de 15 à 24 ans occupant un emploi a augmenté de 18 000, et la hausse a été entièrement observée dans le travail à temps plein. Parallèlement, leur taux de chômage a augmenté de 0,8 point de pourcentage pour s'établir à 11,1 %, en raison de l'augmentation du nombre de jeunes à la recherche de travail. Par rapport à 12 mois plus tôt, l'emploi chez les jeunes était pratiquement inchangé, alors que le taux de chômage de ce groupe a diminué de 1,8 point de pourcentage.
 
Malgré la croissance du nombre de jeunes sur le marché du travail en octobre, le taux d'activité de ceux-ci, c.-à-d. la proportion des jeunes en emploi ou à la recherche de travail, a connu une tendance à la baisse au cours de la période de 12 mois ayant pris fin en octobre, diminuant de 0,8 point de pourcentage pour s'établir à 63,7 %. Ce taux a diminué chez les jeunes hommes et a légèrement diminué chez les jeunes femmes. Dans l'ensemble, le taux d'activité des jeunes est demeuré inférieur à la moyenne de 67 % observée en 2007 et en 2008, juste avant le ralentissement économique. Ce recul est en partie lié à des facteurs sociaux et économiques tels que l'augmentation du taux de fréquentation scolaire et l'entrée plus tardive des jeunes sur le marché du travail comparativement aux générations précédentes. Pour en savoir plus sur ces tendances, veuillez consulter l'article intitulé « L'activité des jeunes sur le marché du travail : 2008 à 2014 ».
 
L'emploi est demeuré stable chez les femmes et les hommes du principal groupe d'âge actif
Chez les personnes du principal groupe d'âge actif (de 25 à 54 ans), l'emploi est demeuré stable en octobre, alors que le taux de chômage a diminué de 0,2 point de pourcentage pour s'établir à 5,4 %. Par rapport à 12 mois plus tôt, l'emploi a augmenté de 174 000 (+1,5 %) dans ce groupe d'âge.
 
Chez les femmes du principal groupe d'âge actif, l'emploi à temps plein a augmenté en octobre (+32 000), tandis que l'emploi à temps partiel a diminué (-25 000). Leur taux de chômage a peu varié pour se situer à 5,1 %. Par rapport à 12 mois plus tôt, l'emploi dans ce groupe a progressé de 106 000 (+1,9 %).
 
Chez les hommes du principal groupe d'âge actif, l'emploi à temps partiel a augmenté de 23 000 en octobre, tandis que l'emploi à temps plein a peu varié. Leur taux de chômage a régressé de 0,3 point de pourcentage pour s'établir à 5,6 %, en raison d'une diminution du nombre d'hommes à la recherche de travail. La croissance de l'emploi observée dans ce groupe s'est chiffrée à 68 000 (+1,1 %) au cours de la période de 12 mois ayant pris fin en octobre.

Lire la suite du communiqué
 

Membres corporatifs

© 2019
Chambre de Commerce France-Canada. Site web propulsé par memboGo.