L'emploi était essentiellement inchangé en septembre (+10 000 ou +0,1 %). Le taux de chômage s'est maintenu à 6,2 %, ce qui correspond au creux enregistré en octobre 2008.
 
En septembre, la hausse de l'emploi à temps plein (+112 000) a été contrebalancée en grande partie par une baisse de l'emploi à temps partiel (-102 000). En août, le nombre de personnes travaillant à temps plein avait baissé, alors que le nombre de personnes travaillant à temps partiel avait enregistré une hausse.
 
Au cours de la période de 12 mois ayant pris fin en septembre, l'emploi a progressé de 320 000 (+1,8 %), porté par la croissance de l'emploi à temps plein (+289 000 ou +2,0 %). Durant la même période, le nombre d'heures travaillées a augmenté de 2,4 %.
 
Au troisième trimestre, l'emploi global a progressé de 43 000 (+0,2 %), ce qui représente une croissance plus lente par rapport au taux de 0,6 % observé au deuxième trimestre et au taux de 0,5 % enregistré au premier trimestre de 2017.
 
Faits saillants
D'août à septembre, l'emploi a augmenté chez les personnes de 55 ans et plus, alors qu'il a diminué chez les hommes de 25 à 54 ans.
 
Pour le deuxième mois consécutif, l'Ontario a été la seule province à afficher une hausse notable de l'emploi. Il y a eu des baisses au Manitoba et à l'Île-du-Prince-Édouard.
 
Le nombre de personnes travaillant dans les services d'enseignement et les secteurs du commerce de gros et de détail a augmenté en septembre, alors que l'emploi a diminué dans le secteur de l'information, de la culture et des loisirs.
 
Une hausse de l'emploi a été observée dans le secteur public, alors que le nombre d'employés du secteur privé a peu varié. Parallèlement, le nombre de travailleurs autonomes était inchangé.
 
Un plus grand nombre de personnes de 55 ans et plus travaillent
Chez les personnes de 55 ans et plus, l'emploi a progressé de 25 000 en septembre, principalement dans le travail à temps plein. Le taux de chômage de ce groupe a peu varié, s'établissant à 5,4 %. Comparativement à 12 mois plus tôt, l'emploi chez les personnes de ce groupe d'âge a augmenté de 131 000 (+3,4 %).
 
Environ 8 travailleurs sur 10 dans la catégorie des 55 ans et plus sont âgés de 55 à 64 ans. Le taux de croissance de l'emploi sur 12 mois (données non désaisonnalisées) des 55 à 64 ans a été estimé à 2,6 % en septembre, et la population de ce groupe était en hausse de 2,0 %. Bien que la croissance démographique de ce groupe d'âge ait été la même chez les hommes et les femmes, l'emploi a augmenté plus rapidement chez les femmes (+3,5 %) que chez les hommes (+1,8 %).
 
À titre comparatif, les personnes de 65 ans et plus constituent une proportion plus faible des travailleurs plus âgés, mais elles ont connu le taux de croissance de l'emploi sur 12 mois (données non désaisonnalisées) le plus élevé parmi les grands groupes démographiques en septembre, à savoir 9,1 %, soit un taux supérieur à celui de la croissance de la population de ce groupe (+ 3,7 %). Parmi ce groupe de travailleurs, les hommes ont connu la croissance de l'emploi la plus forte, soit 12,4 %, contre 4,5 % pour les femmes. Pour en savoir davantage sur les tendances observées récemment chez les travailleurs plus âgés, veuillez consulter l'article « L'incidence du vieillissement de la population sur les taux d'activité du marché du travail ».
 
Baisse de l'emploi chez les hommes de 25 à 54 ans
Chez les hommes de 25 à 54 ans, l'emploi a baissé de 29 000 en septembre, entièrement dans le travail à temps partiel. Le taux de chômage chez les hommes de ce groupe d'âge a augmenté de 0,4 point de pourcentage pour s'établir à 5,9 %. Comparativement à 12 mois plus tôt, l'emploi chez les hommes de 25 à 54 ans a augmenté de 72 000 (+1,2 %).
 
Chez les femmes de 25 à 54 ans, l'emploi à temps plein a augmenté de 39 000 en septembre, tandis que l'emploi à temps partiel a diminué de 26 000. Par conséquent, l'emploi global de ce groupe a peu varié. Leur taux de chômage était de 5,2 %. Comparativement à 12 mois plus tôt, l'emploi chez les femmes du principal groupe d'âge actif a augmenté de 102 000 (+1,8 %).
 
Le taux de chômage est en baisse chez les jeunes
L'emploi global chez les jeunes a peu varié en septembre, alors qu'une augmentation de 37 000 dans le travail à temps plein a été en grande partie contrebalancée par le recul de l'emploi à temps partiel.
 
Comparativement à 12 mois plus tôt, l'emploi chez les jeunes de 15 à 24 ans était relativement inchangé. Le taux de chômage des jeunes suit une tendance à la baisse depuis le début de 2017 et a diminué de 1,2 point de pourcentage en septembre pour s'établir à 10,3 %. Il s'agit du taux le plus bas depuis 1976, année où des données comparables ont commencé à être publiées.
 
La baisse du taux de chômage observée chez les jeunes en septembre était attribuable à une baisse du nombre de jeunes sur le marché du travail. Le taux de participation dans ce groupe a diminué de 0,7 point de pourcentage pour s'établir à 62,7 % en septembre. Parallèlement, leur taux de fréquentation d'un établissement d'enseignement était de 56,4 %, soit le taux le plus élevé enregistré pour un mois de septembre depuis 2011. L'augmentation de la fréquentation d'un établissement d'enseignement est associée au retard de l'activité sur le marché du travail. Pour en savoir davantage au sujet de cette tendance à long terme, veuillez consulter l'encadré Canada 150 « Évolution des jeunes sur le marché du travail ».

Lire la suite du communiqué de statistique Canada
 

Membres corporatifs

© 2019
Chambre de Commerce France-Canada. Site web propulsé par memboGo.