L'Indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 1,6 % d'une année à l'autre en septembre, après avoir connu une hausse de 1,4 % en août. L'IPC d'ensemble sans l'essence a progressé de 1,1 % d'une année à l'autre en septembre, ce qui représente une hausse identique à celles enregistrées en juillet et en août.
 
Variation sur 12 mois des composantes principales
Les prix de six des huit composantes principales ont augmenté au cours de la période de 12 mois se terminant en septembre, les indices des prix des transports et du logement ayant contribué le plus à la hausse d'une année à l'autre. L'indice des prix des vêtements et chaussures et l'indice des prix des dépenses courantes, ameublement et équipement du ménage ont diminué d'une année à l'autre.
 
Les coûts des transports ont augmenté de 3,8 % d'une année à l'autre en septembre, après avoir connu une hausse de 2,8 % en août. Ce sont les prix de l'essence qui ont contribué le plus à l'augmentation des prix des transports, ainsi qu'à son accélération, pour un troisième mois consécutif. L'indice des prix de l'essence a progressé de 14,1 % au cours de la période de 12 mois se terminant en septembre, ce qui est attribuable en grande partie aux interruptions d'approvisionnement causées par l'ouragan Harvey. La hausse de l'indice des prix d'achat de véhicules automobiles s'est accélérée pour atteindre 1,0 % d'une année à l'autre en septembre, après avoir été de 0,7 % en août.
 
Les prix à la consommation des aliments ont progressé de 1,4 % d'une année à l'autre en septembre, après avoir connu une hausse de 0,9 % en août. Les prix des aliments achetés en magasin ont crû de 0,9 % d'une année à l'autre en septembre, ce qui est attribuable en grande partie au fait que les baisses de prix déclarées en septembre 2016 ne font plus partie de la période de 12 mois examinée dans le présent article. Les prix des aliments achetés au restaurant ont progressé de 2,7 % en septembre, ce qui représente une légère hausse par rapport à la croissance de 2,6 % enregistrée d'une année à l'autre en août.
 
L'indice des prix des loisirs, formation et lecture a augmenté de 2,1 % d'une année à l'autre en septembre, ce qui représente une hausse identique à celle enregistrée en août. L'indice des frais de scolarité a progressé de 3,0 % au cours de la période de 12 mois se terminant en septembre.
 
En septembre, l'indice des prix des dépenses courantes, ameublement et équipement du ménage (-0,4 %) a diminué d'une année à l'autre pour le troisième mois consécutif. L'indice des prix des services de téléphonie est celui qui a contribué le plus à cette baisse continue, ayant affiché un recul de 3,1 % au cours de la période de 12 mois se terminant en septembre. Les consommateurs ont aussi déboursé 3,3 % de moins pour les meubles en septembre, comparativement au même mois un an plus tôt.
 
L'indice des prix des vêtements et chaussures a diminué de 2,3 % d'une année à l'autre en septembre. Les prix des vêtements pour femmes ont contribué le plus à la baisse de cette composante principale, ayant enregistré un recul de 4,6 % en septembre, qui faisait suite à une diminution de 1,9 % en août. Les prix des vêtements pour hommes ont aussi reculé d'une année à l'autre, en baisse de 2,7 %. Par contre, les prix des tissus d'habillement et articles de mercerie ont augmenté de 3,5 % au cours de la période de 12 mois se terminant en septembre.
 
Variation sur 12 mois dans les provinces
Les prix à la consommation ont augmenté davantage d'une année à l'autre en septembre qu'en août dans sept provinces, tandis que deux provinces ont enregistré des ralentissements.
 
Au Manitoba, l'IPC a connu une hausse de 1,5 % d'une année à l'autre en septembre, après avoir augmenté de 0,9 % en août. Les consommateurs ont déboursé 3,4 % de plus au cours de la période de 12 mois se terminant en septembre pour les aliments achetés en magasin, ce qui constitue la hausse la plus prononcée parmi les autres provinces. L'indice des prix des légumes frais (+11,7 %) a contribué le plus à cette augmentation des prix. En septembre, le Manitoba a connu la baisse d'une année à l'autre des prix des articles ménagers la plus marquée parmi les provinces.
 
En Colombie-Britannique, l'IPC a progressé de 2,0 % d'une année à l'autre, affichant une hausse identique à celle enregistrée en août. C'est l'indice du coût de remplacement par le propriétaire (+7,1 %) qui a contribué le plus à l'augmentation de l'IPC dans cette province, ayant connu une hausse correspondant à celle enregistrée en août. L'indice des prix de l'essence (+8,9 %) a connu un ralentissement d'une année à l'autre comparativement au mois d'août. La Colombie-Britannique est la seule province à avoir enregistré un ralentissement pour cet indice.
 
Au Nouveau-Brunswick, les prix à la consommation ont augmenté de 1,7 % d'une année à l'autre en septembre, après avoir connu une hausse de 1,8 % en août. L'indice des prix des services de téléphonie a diminué de 2,5 % au cours de la période de 12 mois se terminant en septembre, ce qui a contribué le plus à la baisse des prix dans cette province. L'indice des prix de l'hébergement pour voyageurs a diminué de 4,5 % d'une année à l'autre en septembre, après avoir enregistré une hausse de 15,0 % en août. Par contre, les consommateurs ont déboursé davantage pour les véhicules de loisirs et les moteurs hors-bord en septembre comparativement au même mois un an plus tôt.

Lire la suite du communiqué de Statisitque Canada
 

Membres corporatifs

© 2019
Chambre de Commerce France-Canada. Site web propulsé par memboGo.