Les exportations du Canada ont atteint un sommet en janvier, et la balance commerciale du Canada avec le reste du monde a affiché un excédent pour un troisième mois consécutif.

Balance commerciale
• L’excédent commercial du Canada avec le reste du monde s’est amélioré, passant de 447 millions de dollars en décembre à 807 millions de dollars en janvier. 

Exportations
• Les exportations ont augmenté de 0,5 % en janvier pour atteindre 46,5 milliards de dollars, les exportations vers les États-Unis ayant crû de 2,3 %.     
          o Les exportations de véhicules automobiles et de canola ont été les principaux moteurs de cette croissance.
          o Les exportations vers les États-Unis ont augmenté, mais celles vers les autres pays ont fléchi. 

Importations
• Les importations ont régressé de 0,3 % en janvier pour atteindre 45,6 milliards de dollars, baisse attribuable à de plus faibles importations d’or brut.     
          o Un déclin a été observé dans la plupart des secteurs d’importation.
          o En janvier, les importations en provenance des États-Unis ont augmenté légèrement, tandis que celles en provenance des autres pays ont diminué.

Contexte

Exportations canadiennes
Les exportations canadiennes ont crû de 0,5 % (ou de 237,2 millions de dollars) en janvier pour atteindre 46,5 milliards de dollars, malgré les déclins enregistrés dans 6 des 11 secteurs. Les exportations accrues de véhicules automobiles et pièces pour véhicule automobile (+7,7 %, pour s’établir à 7,8 milliards de dollars), ainsi que de produits agricoles et de la pêche et produits intermédiaires des aliments (+12.8 %, pour se chiffrer à 3,1 milliards de dollars) ont contribué à cette croissance. Les exportations dans ce deuxième secteur ont atteint un niveau record, principalement en raison d’une hausse de la demande de canola canadien en provenance de la Chine.
 
En janvier, les exportations ont augmenté de 1,8 %, ou de 840,4 millions de dollars, par rapport à janvier 2016.
 
Importations canadiennes
Les importations canadiennes ont fléchi de 0,3 % pour s’établir à 45,6 milliards de dollars, des déclins ayant été observé dans 7 des 11 secteurs. Les importations de produits en métal et produits minéraux non métalliques ont chuté de 5,5 % pour se chiffrer à 3,8 milliards de dollars, alors que les importations de machines, matériel et pièces industriels ont régressé de 4,3 % pour atteindre 4,1 milliards de dollars.
 
En janvier, les importations ont diminué de 2,1 %, ou de 971 millions de dollars, par rapport à janvier 2016.

Lire l'intégralité de l'article
 

Membres corporatifs

© 2019
Chambre de Commerce France-Canada. Site web propulsé par memboGo.