RCI | Par Stéphane Parent | mardi 16 janvier2018

Les géants Google et Microsoft confirmaient, lundi, au Forum stratégique sur l’intelligence artificielle organisé par la Chambre de commerce de Montréal que la grande ville québécoise continue d’attirer les meilleurs talents du monde de l’intelligence artificielle.
 
À Montréal, ces gens peuvent y travailler sur des projets précis parmi un éventail d’initiative qui n’a rien de comparable dans le monde. Le stratège en innovation de données de Microsoft, Charles Verdon, affirme que le statut fleurissant de la deuxième ville en importance au Canada, en tant que centre mondial d’apprentissage profond, est devenu en lui-même un atout pour attirer les meilleurs chercheurs.
 
Le chef de la division de l’infonuagique à Montréal pour Google, David Beauchemin, estime pour sa part que la recherche d’une main-d’oeuvre spécialisée qui représente souvent un défi dans n’importe quel secteur de pointe est simplifiée à Montréal par le fait que cette ville est en train de devenir une plaque tournante pour le secteur de l’intelligence artificielle. Il dit que cela simplifie sa tâche lorsqu’il est question d’attirer des travailleurs étrangers.
 
L’agence de développement économique de Montréal pour l’investissement étranger, Montréal International, s’attend à ce que Montréal accueille environ 250 travailleurs étrangers, dont quelque 200 Français, grâce aux sept missions d’embauche qu’elle a organisées l’an dernier, dont une près de Silicon Valley et deux à Paris.
 
Selon le Brookfield Institute, c’est maintenant à Montréal que l’on trouve la plus forte concentration d’emplois (220 000) dans le secteur de la haute technologie au Canada.
 
Lire l'intégralité de l'article de RCI



​                                                 

Membres corporatifs

© 2019
Chambre de Commerce France-Canada. Site web propulsé par memboGo.