Le produit intérieur brut (PIB) réel a progressé de 0,3 % en juin, en raison de la croissance de 14 des 20 secteurs industriels. Il s'agit de la huitième augmentation mensuelle de suite. Exception faite du mois d'octobre, le PIB a augmenté chaque mois depuis juin 2016. Les industries productrices de biens ont progressé de 0,5 %, alors que les industries productrices de services ont affiché une légère augmentation de 0,2 %.
 
La croissance est surtout attribuable au secteur de la construction
 
La hausse de juin s'explique principalement par l'augmentation de 2,0 % du secteur de la construction, la plus importante depuis juillet 2013. La croissance du secteur a plus que compensé le recul de mai, lequel était partiellement attribuable à la grève des employés syndiqués de la construction au Québec au cours de la dernière semaine du mois.
Toutes les composantes du secteur de la construction ont enregistré une progression en juin. La construction de bâtiments résidentiels a progressé de 2,7 % en juin, ce qui représente la hausse la plus marquée depuis mai 2014. On a observé une augmentation de la production liée à la construction de maisons unifamiliales, de maisons doubles, de maisons en rangée et d'immeubles d'habitation, ainsi qu'une hausse de l'activité relative aux améliorations et aux modifications des habitations.
La construction de bâtiments non résidentiels a connu une croissance de 2,9 % en juin, après avoir connu une diminution de 2,0 % en mai qui était principalement attribuable à la grève au Québec. Les travaux de réparation ont affiché une hausse de 1,7 %, tandis que les travaux de génie et les autres activités de construction ont progressé de 1,1 %.
 
Le commerce de détail s'accroît
 
En hausse pour un sixième mois consécutif, le secteur du commerce de détail a progressé de 0,8 % en juin, en raison de la croissance de 9 des 12 sous-secteurs. Les hausses les plus marquées de l'activité ont été observées dans les magasins de marchandises diverses, les magasins de vêtements et d'accessoires vestimentaires et les magasins de matériaux de construction et de matériel et de fournitures de jardinage – des types de magasins dont les fluctuations d'un mois à l'autre sont souvent liées aux conditions météorologiques. La croissance a été contrebalancée en partie par un repli de 1,2 % observé chez les concessionnaires de véhicules et de pièces automobiles, en raison du recul de l'activité des concessionnaires de voitures neuves et de voitures d'occasion.
 
Le transport et l'entreposage sont en expansion
 
Le secteur du transport et de l'entreposage a progressé de 0,6 %, en hausse pour un quatrième mois consécutif, sous l'effet de la croissance de la majorité des sous-secteurs. Les services de transport ferroviaire ont augmenté de 3,9 %, en raison de la croissance du transport de charbon, de céréales et d'engrais, de métaux et de minéraux, et de fret intermodal. Le transport aérien a affiché une croissance de 2,8 %, le nombre de Canadiens rentrant au pays par avion de voyages à l'étranger et aux États-Unis ayant atteint de nouveaux sommets au cours du mois. Le recul de 2,5 % de l'industrie du transport par pipeline, principalement de gaz naturel, a contrebalancé en partie ces croissances.
 
L'hébergement et les services de restauration progressent
 
Les services d'hébergement et de restauration ont progressé de 0,8 % sous l'effet d'une augmentation de 1,4 % des services d'hébergement. Les services de restauration et les débits de boissons ont progressé de 0,6 %.
 
Le secteur de la fabrication affiche une légère croissance
 
Le secteur de la fabrication a affiché une légère croissance de 0,2 % en juin. La production de biens durables a augmenté de 0,9 % sous l'effet de la croissance de 6 des 10 sous-secteurs, en particulier les machines (+3,9 %), les meubles et produits connexes (+3,7 %), et les métaux de première transformation (+2,0 %). La production de biens non durables s'est repliée de 0,7 %, poursuivant sa séquence d'alternance entre des hausses et des diminutions depuis le début de 2017. La plupart des sous-secteurs ont reculé, principalement sous l'effet du repli des produits en plastique et en caoutchouc (-2,1 %) et des produits de papier (-2,1 %).

Lire la suite de l'article
 

Membres corporatifs

© 2019
Chambre de Commerce France-Canada. Site web propulsé par memboGo.