Le produit intérieur brut (PIB) réel a augmenté de 0,5 % en mars après avoir été inchangé en février. La croissance a été généralisée dans l'ensemble des industries productrices de biens et des industries productrices de services.
Les industries productrices de biens (+0,9 %) ont affiché une quatrième augmentation en cinq mois en mars, alors que les industries productrices de services (+0,3 %) continuent de croître depuis septembre 2015.

Le secteur de la fabrication mène la croissance
Le secteur de la fabrication a été le plus important facteur à l'origine de la croissance du PIB en mars, affichant une hausse de 1,6 % qui a plus que compensé la baisse de 1,0 % en février.
 
La fabrication de biens non durables (+1,7 %) a progressé pour la quatrième fois en cinq mois, en fonction d'une croissance généralisée. À l'exception de la fabrication du papier, tous les sous-secteurs ont affiché des hausses, surtout en raison de la croissance des produits chimiques (+2,4 %), des produits du pétrole et du charbon (+2,6 %) et des produits en plastique et en caoutchouc (+2,4 %). La fabrication d'aliments a progressé de 0,9 %, alors que sept groupes sur neuf ont enregistré une croissance.
 
La fabrication de biens durables a augmenté de 1,5 % en mars, alors que la majorité des sous-secteurs ont affiché des hausses. Cette croissance est principalement attribuable aux machines (+3,9 %) et aux produits informatiques et électroniques (+4,8 %). La fabrication de matériel de transport a progressé de 0,9 %, ce qui reflète la croissance liée à la fabrication de véhicules automobiles, de carrosseries et de remorques, de pièces pour véhicules automobiles, et de produits aérospatiaux et de leurs pièces. La fabrication de matériel de transport divers a affiché un recul de 4,5 %. Les autres sous-secteurs qui ont affiché des reculs sont les fabricants de meubles (-2,8 %) et de produits minéraux non métalliques (-2,4 %).
 
La croissance se poursuit dans le commerce de détail et le commerce de gros
Le commerce de détail (+1,0 %) a progressé pour la huitième fois en neuf mois en mars. Des 12 sous-secteurs du commerce de détail, 8 ont enregistré une hausse de leur niveau d'activité. Cette croissance a été menée par les concessionnaires de véhicules et de pièces automobiles (+4,2 %), principalement sous l'effet d'une croissance de l'activité des concessionnaires de voitures neuves, et par les magasins de marchandises diverses (+2,6 %).
 
Le commerce de gros a affiché une hausse de 0,7 % en mars en raison de la croissance généralisée de la plupart de ses sous-secteurs; il s'agissait d'une sixième augmentation mensuelle consécutive. À l'exception des grossistes-distributeurs de machines, de matériel et de fournitures, qui ont affiché une baisse de 1,9 %, tous les autres sous-secteurs ont progressé ou étaient inchangés en mars. La croissance a été menée par une augmentation de 2,9 % chez les grossistes-distributeurs de matériaux et de fournitures de construction, qui reflète la croissance observée dans la vente en gros de produits du bois d'œuvre, de menuiseries préfabriquées, de la quincaillerie et d'autres fournitures de construction, ainsi que chez les grossistes-distributeurs de métaux et de produits métalliques.

La construction est en hausse pour un cinquième mois consécutif
 La construction (+0,8 %) a progressé pour un cinquième mois consécutif. La construction résidentielle a progressé de 1,2 %, en partie sous l'effet des augmentations observées au chapitre de la construction de maisons unifamiliales, de maisons doubles et de maisons en rangée, ainsi que des modifications et améliorations. Les travaux de génie et autres activités de construction (+1,0 %) et les travaux de réparation (+0,2 %) ont aussi connu une hausse.
 
La construction de bâtiments non résidentiels (-0,1 %) a affiché une contraction pour un sixième mois d'affilée, en raison d'une diminution de la construction institutionnelle et gouvernementale et de la construction industrielle.

Le secteur de la finance et des assurances continue de croître
Le secteur de la finance et des assurances a progressé de 0,8 % en mars, affichant une sixième hausse en sept mois. L'intermédiation financière par le biais de dépôts et les autorités monétaires a connu une progression de 1,3 %. Les services d'investissement financier, fonds et autres instruments financiers ont eu une croissance de 0,4 % en raison d'une hausse de l'activité dans les marchés, tandis que les services d'assurance et services connexes étaient inchangés.

Lire la suite 
 

Membres corporatifs

© 2019
Chambre de Commerce France-Canada. Site web propulsé par memboGo.