Le Figaro.fr avec AFP  l  20/11/2017
 
L'agence de notation financière américaine Standard and Poor's (S&P) a maintenu lundi la note AAA du Canada, guidée par une "perspective stable" grâce à la force des institutions et des politiques budgétaire et monétaire du Canada.
 
Le maintien du niveau le plus haut en terme de notation de la dette souveraine, qui récompense la bonne gestion des finances publiques, est conforté par une prévision de "poursuite de la croissance économique, un marché de l'immobilier se refroidissant progressivement et une position prudente en matière budgétaire", a estimé Standard and Poor's dans un communiqué. L'agence de notation table sur une croissance annuelle de l'économie canadienne de 2% sur la période 2017-2020 et prévoit que la renégociation de l'Accord de libre-échange nord-américain (Aléna), dans lesquelles sont engagés le Canada, les Etats-Unis et le Mexique conduira à un "nouvel accord commercial qui maintient en grande partie les chaînes de production et les flux de capitaux transfrontaliers actuels". "La hausse du protectionnisme américain est un des principaux risques pesant sur les perspectives en terme de PIB" du Canada, a toutefois estimé l'agence de notation, précisant néanmoins que la bonne santé de l'économie canadienne permettrait au pays de "s'adapter à la plupart des scénarios réalistes de renégociations de l'Accord de libre-échange nord-américain".
 
Le Canada est l'un des rares pays à jouir du plus haut niveau de notation de la dette souveraine auprès des agences de notation financière comme Standard and Poor's.

Lire l'intégralité de l'article du Figaro

Lire aussi l'article de Radio.Canada 

Membres corporatifs

© 2017
Chambre de Commerce France-Canada. Site web propulsé par memboGo.