L'Accord économique et commercial global (AECG) historique entre le Canada et l'Union européenne (UE) est de loin l’une des initiatives commerciales les plus ambitieuses du Canada. L’AECG fixe de nouvelles normes pour le commerce des biens et des services, les obstacles non tarifaires, l'investissement, les marchés publics ainsi que d'autres secteurs comme le travail et l'environnement. Il ouvrira de nouveaux marchés à nos exportateurs sur le territoire de l'UE et s’avérera très bénéfique pour tous les Canadiens.

L'UE est la deuxième économie mondiale. Elle est aussi le deuxième partenaire commercial du Canada après les États-Unis, en plus d’être le deuxième marché mondial pour les importations de marchandises. La valeur des importations annuelles de l'UE dépasse celle du PIB canadien. L'accès préférentiel à ce grand marché dynamique se traduira par d’énormes débouchés et un avantage concurrentiel réel pour le Canada.

Quelle est la portée de l’AECG ?

L'AECG porte pratiquement sur tous les secteurs et les aspects des échanges commerciaux entre le Canada et l’UE, avec pour objectif d'éliminer ou de réduire les obstacles au commerce. Cela va des droits de douane aux normes de produits, et de l’investissement aux attestations professionnelles, en passant par de nombreux autres secteurs d’activité. En raison de sa portée – y compris un meilleur accès aux marchés de l'UE pour les marchandises et les services; une certitude, une transparence et une protection accrues pour les investissements; et de nouveaux débouchés dans le secteur des marchés publics à l’intérieur de l’UE –, l’AECG procurera des avantages réels aux Canadiens, en plus de contribuer à la prospérité à long terme du Canada.

Lire l'intégralité de l'article

 

Membres corporatifs

© 2017
Chambre de Commerce France-Canada. Site web propulsé par memboGo.